2016-08-04
Une belle cave à vin, c’est un luxe dont beaucoup rêvent. Mais par où commencer ? Petit guide de bons conseils à l’usage des novices.   Cellier à vin : les indispensables pour débutants

Avant de se lancer dans la folle aventure des collectionneurs de bonnes bouteilles, il faut se poser une question essentielle : quelle place consacrer à la future cave ? Certains chanceux pourront stocker leurs bouteilles directement au sous-sol, tandis que d’autres, à l’espace plus restreint, devront se contenter d’une armoire à vin. Quoi qu’il en soit, voici toutes les clés pour une cave réussie. 

Les règles de « conservation »

On ne conserve pas du vin de la même manière que les autres boissons. Il faut disposer d’un local (cave ou armoire à vin) à une température stable, située entre 11 et 15°C.  Le vin supportant mal les écarts de température importants. La cave doit être bien aérée, voire ventilée. Notez également que l’humidité est un facteur important de la bonne conservation du vin, aussi il est nécessaire que la cave ne soit ni trop humide, ni trop sèche. Si l’hygrométrie de la cave est supérieure à 90%, il faudra alors couvrir le sol d’une couche de sable ou de gravier. Naturellement, il est indispensable de conserver le vin à l’abri de la lumière.

Crédit : Bigstock

Comment ordonner son cellier à vin ?

Une cave à vin, ça s’ordonne. Un vin bien préservé sera plus apte à bien vieillir aussi, ils ne doivent pas être stockés à la même place. Pour commencer, conserver les vins dans une boîte en carton est à proscrire : le carton se gorge facilement d’humidité et a tendance à rendre la pièce trop moite. L’idéal étant des étagères alvéolées : à la fois pratiques pour glisser les bouteilles, elles offrent l’espace nécessaire à une bonne ventilation entre ces dernières. Aussi, la position allongée permet un contact direct entre le vin et le bouchon, évitant ainsi au bouchon de sécher.

Crédit : Bigstock

Autre point important dans le rangement du cellier : chaque vin doit disposer de sa propre place. Les vins rouges, type Bordeaux, Bourgogne…seront stockés tout en haut, les rouges plus légers et les rosés au milieu, tandis que les blancs nécessitant plus de fraîcheur, seront stockés tout en bas. Enfin, les bouteilles de vin doux naturel, de porto ou de liqueur doivent, elles, être stockées debout ! 

Quels vins choisir ?

Pour les débuts, inutile de se ruer vers tout et n’importe quoi. Une bonne cave à vin est une cave équilibrée ! Il n’est donc pas nécessaire de se surcharger, dans un premier temps, de vins à longue conservation (dits de garde). N’hésitez pas à acheter un vin que vous appréciez en plusieurs exemplaires, il sera toujours intéressant de le regarder évoluer au fil du temps. Aussi, n’oubliez pas les vins blancs et rosés. En bref, votre cave à vin doit être à votre image, mais n’en perdez pas de vue le principal : faites-vous plaisir ! Dans la limite du raisonnable, bien sûr.