2016-07-12
Petit changement de couleur deviendra grand changement pour votre maison. Afin d’éviter les faux pas colorés, voici l’ABC d’une coloration réussie.    
Ce que vous devez savoir avant de repeindre

Vous y songez depuis des mois ou vous succombez à l’élan émotif d’un subi goût de changement ? La couleur de votre salon ne convient plus et vous désirez remédier à la situation ? Avant de vous mettre à la tâche, lisez ceci.
 
Conseil nº1 : Toujours choisir votre couleur dans la pièce (et non à la quincaillerie).
 
Trop souvent, je fais face au phénomène du coup de cœur couleur dans le magazine déco de l’heure ou vécu en quincaillerie. On me dit : « Je veux cette couleur-là, car elle est si belle. » Oui, mais en tant que décoratrice, je dois vous informer que ce que vous apercevez sur l’échantillon ou sur l’image dans le magazine ne sera pas nécessairement identique sur vos murs. La raison? L’éclairage.  Le beau vert mousse tendre aura l’air de X chez vous et de Y chez votre voisin. Pour éviter une vive déception, testez les couleurs chez vous, dans votre salon, avec des échantillons (carton ou peinture). Par la suite, observez : la couleur le matin, le midi et le soir. De cette façon, vous saurez si la couleur convient ou non.
 
Crédit : BigStock
 
Conseil nº2 : La même marque, du début jusqu’à la fin.
 
D’une compagnie à l’autre, certaines substances chimiques diffèrent. Une symbiose entre deux compagnies différentes peut parfois poser problème au niveau de l’adhésion de la peinture, du pouvoir couvrant, etc. Pour un résultat optimal, il est bon de peinturer avec une peinture d’une même compagnie de la sous-couche (le fameux primer) à la couche principale.
 
Conseil nº3 : Nettoyez vos surfaces
 
Afin de ne pas nuire au pouvoir couvrant de votre peinture, il est très important que vos surfaces soient ultra propres et sans taches graisseuses. Pour ce faire, le produit T.S.P. (le plus populaire) nettoie très bien. Bon à savoir : Il existe des produits nettoyants écologiques.
 
Conseil nº4 : Choisir le bon apprêt pour votre nouvelle couleur.
 
Cette étape est très importante. Surtout si votre mur passera du rouge au blanc.  Petit guide pratique:
 
Vous désirez repeindre en…
Couleur de l’apprêt conseillée
Blanc-Crème-Gris clair
Blanc cassé
Jaune
Beige
Rouge-Rouge orangé
Oxyde rouge
Bleu-Vert-Violet
Gris clair ou bleuté ou foncé
 
 
Crédit : BigStock
 
Conseil nº5 : Le bon fini au bon endroit

Pour les plafonds : fini mat. Si présence de lustre dans la peinture, le moindre défaut sera apparent. Le fini mat constitue le meilleur choix afin d’éviter ce problème.
 
Pour les murs : fini velouté (ou coquille d’œuf ou velours). Ni trop mat ni trop lustré, le fini velouté est lavable.
 
Pour les portes, boiseries, cuisines et salles de bains : fini perle. Il est encore plus résistant au nettoyage.  Le fini perle nous offre la possibilité de frotter plus vigoureusement, dans les zones plus à risque, les vilaines taches.

Cela dit, les pouvoirs de la peinture sont grands. Quelques coups de pinceau et vous voilà dans un autre monde. Vive le changement!  

Photo : BigStock