2016-04-26
L'oreiller est souvent négligé lors de l’aménagement de la chambre à coucher, mais s'avère pourtant si important. Avec une multitude de choix, comment s'y retrouver?
Des oreillers pour une nuit paisible

Le type de matelas

Plus un matelas est mou, plus votre corps s'enfonce et plus il y a d'espace entre votre tête et celui-ci. La hauteur de votre oreiller doit donc être plus élevée que si vous dormez sur un matelas à support ferme.
 
Le mauvais oreiller
 
Ne pas choisir le bon oreiller qui offrira un support adéquat à la tête trouble le sommeil et oblige à changer plusieurs fois de position. Cette dernière est par ailleurs importante dans le choix de l'oreiller adéquat.
 
Les positions de sommeil
 
Sur le côté : Votre oreiller pour dormir sur le côté doit être de support mi-ferme à ferme. Pour la hauteur, mesurez l'espace entre votre cou et votre tête. 
Sur le dos : Sur le dos, la hauteur de l'oreiller doit être moyenne. Il doit également offrir un bon support au niveau du cou, et être plus mou en son milieu.
Sur le ventre : Peu de gens optent pour cette position de sommeil, mais si vous êtes concernés, il vous faut choisir un oreiller mince, et mou.
 
Les matériaux
 
Bourrure synthétique et polyester
Les oreillers synthétiques et en fibres de polyester sont offerts en grande variété. Vous pouvez toujours enlever de la mousse pour le rendre plus moelleux. Plus l'oreiller est épais, plus il sera ferme. Il peut se laver à la machine. D'une durée de vie de un à trois ans, il est également abordable (entre 10 et 50$).
 
Crédit : Simons
 
Plumes et duvets
Les oreillers en plumes et duvets sont fabriqués à partir de plumes de canard ou d'oie.
 
L'oreiller de plumes sera lourd et ferme, le soutien sera mi-moyen, parfait pour dormir sur le dos ou le côté. Pour ceux en duvets, le support sera très léger, il est préférable d’utiliser ces oreillers uniquement si vous dormez sur le ventre. Ces oreillers ne se lavent pas. Vous pouvez cependant les aérer et les exposer quelques heures au soleil. Ils sont allergènes. Avec le temps, les plumes se cassent et ressortent. La durée de vie est d'environ huit ans.
 
Crédit : La Baie
 
Mousse mémoire
L'oreiller de mousse mémoire s’adapte à votre position de sommeil et offre un bon soutien. Plus la densité du matériau est élevée, plus l'oreiller sera ferme. Plusieurs hauteurs sont offertes. Ils durent de cinq à sept ans et ne se lavent pas. Ils sont cependant antiacariens et hypoallergéniques. Le prix varie souvent de 50 à 200$.
 
Crédit : LaBaie
 
Latex
L'oreiller au latex est perforé sur sa surface. Plus les trous sont grands et rapprochés, plus l'oreiller sera moelleux pour dormir sur le dos. Plus les trous sont petits, plus le soutien est ferme pour dormir sur le côté. L'oreiller au latex est anti-poussière et antiacariens, mais il ne se lave pas. D'une durée de vie de huit à dix ans, il se vend de 50 à 100$.
 
Crédit : Sears
 
Gel
L'oreiller en gel possède la courbe et la chaleur de l'oreiller en duvet, mais est hypoallergénique. Semblable à l'oreiller mousse mémoire, il s'avère moins ferme. Facile d'entretien, il se lave à la machine.
 
Crédit : La Baie
 
Sarrasin
Option « verte », l'oreiller en sarrasin est fait d'écailles de sarrasin et d'écorces d'orange. Il est utilisé par les personnes souffrant de nombreuses allergies. Il est très ferme, et vous pouvez ajuster le soutien en enlevant ou en ajoutant des écailles à votre oreiller. Frais et antiacariens. Housse lavable. Une fois par année, il faut vider les écailles dans un bocal quelques heures pour les aérer, et les placer au soleil. Peut durer dix ans, et même plus, si vous l’entretenez comme il se doit. 
 
Crédit : Mayukomi